www.amputation-avant-pied.fr/fr/lamputation-de-lavant-pied-linformation-damputation-et-ses-possibilites-dappareillage/causes-damputation/quelles-sont-les-principales-causes-dune-amputation-de-lavant-pied/

Quelles sont les principales causes d’une amputation de l’avant-pied ?

Quelles sont les principales causes d’une amputation de l’avant-pied ?

Mesure de la glycémie

Quelles sont les principales causes d’une amputation de l’avant-pied?

Chaque année, de nombreuses personnes en France subissent une amputation partielle du pied. Les principales causes sont le diabète (environ 9 cas sur 10), l’artériopathie oblitérante des membres inférieurs plus communément appelée artérite et les accidents de travail ou de la voie publique.

Qu’est-ce que le diabète ?

Le diabète est une maladie qui survient lorsque le pancréas ne produit pas suffisamment d’insuline (diabète de type 1) ou que l’insuline produite n’est pas utilisée correctement par l’organisme (diabète de type 2, il représente la majorité des cas). L’insuline est une hormone qui régule la concentration de sucre dans le sang. Un diabète non contrôlé mène bien souvent à une concentration sanguine élevée en sucre, appelé hyperglycémie, qui peut conduire à des dysfonctionnements:

  • - Une diminution de la transpiration qui rend la peau des pieds sèche et fissurée.
  • - Une diminution des sensations
  • - Une cicatrisation beaucoup plus difficile due à une circulation sanguine altérée ; les cellules de la peau et des
  • muscles ne sont plus suffisamment alimentés en oxygène.

Chaque dysfonctionnement tend à accentuer l’effet de l’autre. En cas de sollicitation renouvelée des zones atteintes, les plaies peuvent s'agrandir. Le pied entier risque alors de s’infecter et de nécroser. En France, environ 3,5 millions de patients sont diabétiques.

Qu’est-ce que l’artérite ?

L’artériopathie oblitérante des membres inférieurs ou artérite est une maladie qui obstrue les artères des membres inférieurs et rend ainsi la circulation sanguine difficile. La jambe n’est alors plus suffisamment alimentée en oxygène. Cette circulation de mauvaise qualité peut mener à la formation d’ulcères de jambe et à la nécrose des tissus.En France, environ 600 000 personnes sont atteintes d’artériopathie oblitérante des membres inférieurs.




An Ottobock initiative© Ottobock SE & Co. KGaA