Semelle orthopédique

Chemin de navigation:Home/Solutions d’appareillage/Semelle orthopédique

En savoir plus sur les semelles orthopédiques

Description

La semelle orthopédique est une solution d’appareillage individualisée qui se glisse à l’intérieur d’une chaussure. Elle est généralement munie d’un faux-bout (partie distale en liège ou en mousse) afin d’éviter que le pied ne glisse dans la chaussure. L’action combinée des différents éléments et matériaux qui composent la semelle permet de stabiliser la plante du pied et d’aménager des zones de confort.

semelle-orthopedique-2

Fonctionnalité

Lors du cycle de marche, le pied alterne entre une phase dite d’oscillation lorsqu’il ne touche pas le sol, et une phase dite d’appui lorsqu’il est en contact avec le sol. Lors de cette dernière, on distingue trois étapes : l’attaque du talon au sol, le déroulé du pas et la fin d’appui.

La semelle orthopédique vise à compenser les fonctions manquantes du pied dans chacune des phases de la marche :

  • La mobilité de la cheville étant conservée, l’amorti du talon ainsi que le relevé de l’avant du pied lors du passage du pas n’ont pas besoin d’être compensés.
  • Lors du déroulé du pas, la semelle orthopédique assure une déroulé complet et symétrique par rapport au membre opposé.
  • En fin de phase d’appui, la semelle orthopédique, de par sa continuité jusqu’au niveau des orteils, soutient le patient lors du passage du pas.

Indications

  • Amputation des orteils
  • Ce type d’appareillage est adapté aux activités quotidiennes en intérieur et en extérieur mais n’est pas appropriée pour des activités pieds-nus. Elle peut en revanche permettre de porter différents types de chaussures fermées.

Service attendu

  • Compensation du handicap physique : La semelle orthopédique ne compense pas le handicap physique puisqu’elle ne reproduit pas la forme et l’aspect du pied.
  • Compensation du handicap fonctionnel : La mobilité de la cheville permet une marche physiologique dès lors que la semelle offre un déroulé complet du pas. Elle aide également à entretenir une activité musculaire et favorise ainsi la circulation sanguine dans la jambe.
  • Participation sociale, familiale et professionnelle : La semelle orthopédique peut répondre aux exigences fonctionnelles du quotidien mais présente des limites pour les activités pieds-nus.
Cercle-appareillage-membre-inferieur-ottobock-ortho

Quelles sont les étapes pour la réalisation d’un appareillage ?

Le processus d’appareillage peut débuter dès lors que le médecin et l’équipe thérapeutique jugent que le patient est prêt. Il se déroule selon plusieurs étapes :

Un entretien individuel et l’élaboration du bilan fonctionnel constitue la première étape du processus d’appareillage.

La thérapie vise à obtenir les meilleures conditions physiques en vue de l’appareillage. Cette phase de rééducation débute généralement peu de temps après l’amputation.

Le médecin spécialiste détermine précisément le type d’appareillage qui répond le mieux aux objectifs thérapeutiques et au projet de vie du patient.

Le professionnel prend mesures et empreintes du pied en vue de la fabrication de l’appareil.

Il s’agit de l’étape de réalisation de l’appareillage.

L’essayage permet l’adaptation optimale de l’appareillage. Il peut être effectué avec un appareillage d’essai qui permet de réaliser des modifications nécessaires et de valider la forme de l’appareillage définitif.

La rééducation permet d’apprendre à utiliser l’appareillage.

L’équipe pluridisciplinaire évalue la satisfaction du patient au regard de son appareillage.

Un suivi régulier de l’appareillage est réalisé sur le long terme.

Découvrir nos centres d’appareillage

Trouver un centre d’appareillage

Le Réseau Ottobock Orthopédie & Services dispose de 29 agences réparties dans toute la France.

Nous trouver

OTTOBOCK ORTHOPÉDIE & SERVICES

Une prise en charge personnalisée

Adaptée aux besoins de chacun

Nous contacter